March 14, 2024

Réforme de la retraite 2023 : quel impact pour les femmes ?

Petite pension, parcours professionnel discontinu…la réforme des retraites d'avril 2023 avait notamment pour objectif de revaloriser la retraite des femmes par des mesures correctives. Quelles sont les nouveaux dispositifs ? Réduisent-ils les inégalités sociales ? 

Les interruptions de carrière en raison notamment des responsabilités éducatives et familiales que les femmes endossent, ainsi que de leur engagement pour prendre soin de personnes malades ou en situation de handicap, ont un impact significatif sur leur retraite.

Elles sont aussi plus nombreuses à travailler à temps partiel et leurs rémunérations sont inférieures à celles des hommes. Selon l’Insee (2020), dans le secteur privé, les femmes gagnent en moyenne 16,8 % de moins que les hommes pour un travail à temps plein.

En 2021, 52 % des femmes retraitées perçoivent une pension mensuelle inférieure à 1 000 euros, contre 20 % pour les hommes selon de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES).

Aujourd’hui, les retraites des femmes sont en moyenne inférieures de 40 % à celles des hommes.

La réforme des retraites d'avril 2023 avait pour objectif de réduire les disparités de pensions entre hommes et femmes tout en corrigeant les effets négatifs. Quelles sont les principales dispositions prévues par la réforme à l’égard des femmes ?

Report de l’âge de départ à la retraite

Bien que l’écart varie en fonction des générations, en raison du report de l'âge légal instauré par la réforme, les femmes doivent toujours travailler plus longtemps que les hommes, soit sept mois de plus en moyenne, contre cinq pour les hommes. Pour celles nées après 1980, elles sont tenues de travailler 8 mois supplémentaires contre 4 pour les hommes.

Du fait que les femmes ont en moyenne des carrières plus courtes, l’allongement de la durée de cotisation entraine des difficultés accrues pour qu’elles atteignent la durée exigée pour une pension à taux plein.

Surcote de 1,25 %

Désormais, les parents justifiant du nombre requis de trimestres pour obtenir une pension à taux plein, pourront bénéficier, s’ils poursuivent leur activité, d'une majoration de pension ou « surcote » de 1,25 % par trimestre supplémentaire travaillé entre 63 et 64 ans. Sur un an, cela peut représenter jusqu’à 5 % de hausse (soit 4 trimestres).

Pour en bénéficier, il faut :

  • avoir au moins 63 ans ;
  • bénéficier d'au moins un trimestre de majoration de durée d’assurance pour enfant (maternité, adoption, éducation, enfant handicapé, congé parental) ;
  • avoir atteint la durée d’assurance requise pour obtenir le taux plein (soit 43 annuités).

A noter : le dispositif permet à la mère d'obtenir un minimum de 2 trimestres de majoration au titre d’adoption ou d’éducation d’un enfant.

Si les mères de famille sont en grande majorité concernées par l’éducation des enfants et les interruptions de carrière, les pères peuvent également prétendre à la surcote parentale.

Trimestres accordés pour compenser l’impact de la maternité

Les enfants donnent droit à des trimestres supplémentaires lors du départ à la retraite.

Les salariées au régime général bénéficient de huit trimestres supplémentaires pour la naissance d'un enfant. Pour tout enfant né ou adopté avant 2010, la mère obtient automatiquement huit trimestres. La moitié au titre de la maternité ou de l'adoption, et l'autre moitié est au titre de l'éducation.

Par ailleurs, les indemnités journalières maternité ayant débutées avant 2012 seront dorénavant incluses dans le calcul de la pension. Elles sont évaluées sur une base forfaitaire.


Ces informations sont fondées sur la réglementation en vigueur au 14/03/2024 et ne constituent pas un conseil ou un avis juridique ou fiscal. Document d’information, sans valeur contractuelle . Seule la notice d’information a valeur de contrat. 

March 8, 2024

Mélanie Raimbault, le BTP en partage

Inspirante, volontaire, investie, Mélanie Raimbault, présidente de la FFB du Cher, et co-gérante de l’entreprise d’électricité CEBAT 2, témoigne de son parcours dans le monde du bâtiment, traditionnellement réservé aux hommes. Un itinéraire forgé par l’engagement et la passion. Portrait. 

February 29, 2024

Publication des indicateurs de l’index égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

SMABTP publie les résultats de l’index égalité professionnelle pour l’année 2023. La note obtenue est de 89 sur 100. La part des femmes au sein des instances dirigeantes est de 25 % et de 31 % parmi les cadres de direction.

January 9, 2024

Les Rencontres de BatiFemmes : une première réussie !

SMABTP Nouvelle-Aquitaine était au rendez-vous des 1res Rencontres de BatiFemmes à Bordeaux. 30 artisanes se sont retrouvées pour partager et échanger sur les métiers du bâtiment. Un succès inspirant !